La Source « bienveillante »

Comité d’accompagnement La Source

Elle sort, indifférente du moment où on la demande, pour tenir la main du pèlerin, rafraîchir son visage, le regarder tendrement et le rassurer à l’instant où il s’engage vers l’autre rive.

Elle est là pour écouter un homme ou une femme lui racontant parfois la même histoire, pour rire, chanter et danser. La Source « bienveillante » permet, également à l’époux, l’épouse, le parent, ou l’ami-e de se reposer pour quelques heures.

Depuis la porte qui donne sur la salle à manger d’une résidence, on peut lire : « La vie est courte, commencez par le dessert ». La Source « bienveillante » va visiter une personne qui tente une réponse à la question de la vie et à celle de la mort.  A-t-elle savouré sa part de bonheur?

Il s’agit parfois d’une personne sans famille, d’un individu sans ressource. Aujourd’hui sa coupe est débordante de gratitude.

« Égalité » un slogan que l’on scande depuis bien des décennies. Pourtant, où en sommes-nous? On ne pourra pas se consoler à comparer. Les uns sont riches et beaux, les autres sont pauvres et spectateurs de leur misère.

La Source œuvre dans le domaine de l’accompagnement de personnes en fin de vie ou en soins palliatifs. Elle côtoie l’inégalité quotidiennement. On y vient les mains ouvertes, mais le cœur rempli, témoin, sous nos yeux, du don total d’une vie. Oui, La Source « bienveillante », c’est le matériel, le terrestre, qui se marient au spirituel, au divin, au mystère… Quelque chose nous échappe… Pourquoi des personnes, hommes et femmes, circulant, discrètement, sans techniques compliquées, sans rétribution, vivent dans l’accueil, l’écoute et le savoir-être?

Dans un système à deux vitesses, qui pousse inlassablement nos contemporains loin de l’essentiel, nous ramons à contre-courant. Nous entendons régulièrement : « Ce n’est pas une tâche facile, je ne serais pas capable de faire ce que vous faites… Oh! Pas moi, non! » La mort est un tabou. Jusqu’où doit-on aller pour effacer les traces du temps sur nos corps? Aucune plante médicinale pouvant retarder la vieillesse n’a été trouvée jusqu’à maintenant.

Gandhi disait : « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde ». La Source « Bienveillante » est un appel à la délinquance face à la numérotation de l’individu qui imprègne notre époque. Le château de castes à la base de notre société s’effondre. Nous contestons les inégalités en silence, dans le respect des valeurs, et c’est un grand pouvoir!

C’est quelque chose de bien plus grand que l’argent qui anime le cœur de tous les bénévoles. Même dans ses derniers instants, la vie est vécue complète et entière. Il y a pour les bénévoles la joie de participer à la célébration de la vie, jusqu’au bout. L’humain étant aspiré vers le haut par les valeurs qui l’ont sculpté depuis sa naissance.

La prétendue cure miracle ne produira plus son effet. Seul le sentiment d’avoir vécu, d’avoir trouvé un sens à son passage donne de la valeur.

Ici les cartes de guichet tombent dans l’oubli. Toute la richesse du monde ne tient pas dans un portefeuille d’actions, mais dans la capacité à se détacher du monde matériel, s’alléger pour rejoindre, peut-être, un autre grain de poussière avec une unique rose…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s